Image :  Antuanetto / 123RF

En finir avec la myopie naturellement, c’est possible ?

L’OMS prévoit qu’une personne sur 2 sera myope en 2020. Moi, je ne vois pas clair depuis déjà 20 ans, une myopie ayant décidé de s’installer entre 12 et 14 ans. Avant cette année 2016, je n’avais jamais pensé que les choses puissent être différentes… Je tolère très bien les lentilles que je porte depuis l’âge de 18 ans et je n’ai jamais de maux de tête. Depuis cette année, je n’accepte plus l’idée de ne pas voir correctement, comme ça sans raison, et j’ai la sensation que je peux faire reculer cette myopie stabilisée à -3,25 depuis quelques années. Seulement voilà, je travaille beaucoup, et souvent sur l’ordinateur, alors est-ce vraiment possible, et comment ?

Ce weekend s’est déroulé le 2e congrès de la vision organisé par l’association Art de Voir à Paris, spécialisé dans l’enseignement des techniques de la Méthode Bates d’amélioration de la vision. J’y suis allée, je vous raconte :

Mes lunettes, ces béquilles

C’est parce qu’on commence à porter ses lunettes qu’on ne peut plus s’en passer (myopes, astigmates, presbytes… même combat). Les muscles des yeux deviennent fainéants… Mais il n’est parfois pas possible d’éviter la correction de ces « troubles de l’accommodation » car il y a un risque de strabisme pour les enfants, parfois de forts maux de têtes etc… Et pour faire gagner du temps à tout le monde, on propose rapidement des verres correcteurs, ça évite de rater des étapes importantes à l’école ou dans la vie professionnelle.

Myope, comme ma mère, pendant près de 20 ans je ne me suis pas posée de questions. Comme beaucoup, je me suis conformée à l’idée que c’était ma seule réalité possible. Si on emprunte par mimétisme, parfois par loyauté, des habitudes et les maux qui vont avec, on peut aussi les rendre. Les troubles de la vue sont moins héréditaires que « transmis par le comportement » en famille ou dans l’environnement. Les mêmes habitudes de vie, les mêmes déficits en oligo-éléments/vitamines, mais aussi les mêmes activités que nos proches construisent notre identité physiologique (lecture/écrans plutôt que la stimulation de la vision de loin etc…). C’est aussi valable pour beaucoup de maladies chroniques si on prend un peu de recul.

Les lunettes, c’est aussi une barrière protectrice face au monde. Une armure, un masque derrière lequel on peut se cacher, qui arrive souvent pile à l’adolescence ou dans la vie de jeune adulte.

La place du stress

L’œil n’est responsable que de 10% de notre faculté de voir, il attrape simplement l’info et la transmet pour qu’elle soit interprétée. C’est le mental qui s’occupe des 90% restants, il reçoit et il reconnait. Et derrière la « vue », il y a aussi notre « vision » du monde, notre acceptation de ce qu’il est.

C’est souvent un stress aigu ou chronique qui induit la perte visuelle (sauf dans le cas d’un problème congénital),  couplé avec une vision du monde qui se rétrécit. Les troubles de la vue sont une manifestation de notre rigidité en rapport avec notre environnement, devenu inconfortable pour une raison ou une autre.

Si on accepte la responsabilité de s’occuper de soi, comme je l’ai fait avec la naturopathie depuis quelques années, on accueille dans sa vie aussi la nécessité de travailler sur son stress (physique, émotionnel, mental) et sur sa vision du monde en même temps (pour se connaitre et travailler sur ses croyances, via des thérapies brèves ou psychothérapies, on a le choix de la forme mais c’est un passage essentiel…).

L’alimentation et la supplémentation en oligo-éléments

Les interventions d’une naturopathe, Leila Nasri, et du Dr Catherine Orsoni-Dupont ont confirmé l’importance d’une hygiène de vie et d’une alimentation adaptée en prévention, comme en période de récupération d’une meilleure vue :

–    Une alimentation riche en fruits et légumes bio, proche du régime crétois.
–    Des protéines végétales ou animales de qualité, peu de sucre et des bons gras.
–   De l’eau en quantité, filtrée ou minérale naturelle (Mont Roucous, Montcalm, Volvic, …), nos yeux sont principalement constitués d’eau, ils en ont besoin !
–    Un apport suffisant en vitamine A, lutéine, zéaxanthine, zinc et vitamine D.
–    Une bonne élimination des déchets par les émonctoires.

Une excellente supplémentation en oligo-éléments a été proposée pour stimuler le cristallin :
o    Silicium (2 pipettes de disolvurol) + sélénium (granion 1 ampoule) + magnésium (granion 1 ampoule).
A prendre le matin en cure longue sur plusieurs mois, puis en entretien particulièrement aux changements de saison (qui créent un stress sur le corps). La recette est aussi valable pour les troubles de l’accommodation que pour la cataracte, sur laquelle le Dr Orsoni Dupont a d’excellents résultats (40% d’arrêt de progression, 20% de réduction).

D’autres sources d’oligo-éléments sont intéressantes : le plasma de Quinton isotonique, les algues spiruline/cholrelle, l’eau Hydroxylase en cure (2 à 3 par jour), etc. (Notez que les amalgames dentaires en métal peuvent empêcher une bonne assimilation des oligo-éléments).
En cas de doutes ou d’interactions possibles avec des traitements en cours, demandez conseil à votre médecin et votre naturopathe.

Concrètement, comment fait-on pour quitter ses lunettes ?

  1. On les laisse de côté pour les tâches quotidiennes, on ne les porte que quand on est en situation dangereuse (pour conduire par exemple) ou quand on est fatigué/crispé car l’œil ne doit pas être stressé pour fonctionner correctement. On est patient, c’est surtout inconfortable au début. On peut aussi trouver un bon orthoptiste pour se faire faire des lunettes intermédiaires, sous corrigées, ce qui permet d’y aller par étapes (c’est ce que je prévois de faire).
  2. On adapte son environnement de travail. L’œil n’est pas fait pour rester fixe, constamment à la même distance d’un écran. On place son écran à 80 cm (ça nécessite d’acheter un clavier si on travaille sur un ordinateur portable) et à hauteur des yeux. On pratique des exercices de stimulation très régulièrement, en s’obligeant à faire des pauses. On peut aussi regarder régulièrement dehors, ou si ce n’est pas possible des images dans notre environnement avec différents plans sur le visuel.
  3. On pratique le palming et les exercices développés par le Dr Bates dans sa méthode de rééducation. On peut aussi suivre deux ou trois jours avec un formateur pour acquérir tous les outils et maîtriser les exercices. J’ai acheté un jeu de 31 cartes pour des exercices différents tous les jours du mois.
  4. Le soir, on évite de regarder la TV ou les écrans sans sources de lumières dans la pièce pour stimuler la vision périphérique.
  5. On porte des lunettes de soleil quand on fait du bateau/la crêpe sur la plage/du ski. Le reste du temps on préfère porter un chapeau pour garder les bénéfices du soleil sur la rétine avec les rayons indirects.
  6. On respire ! Pour la détente mais aussi pour oxygéner correctement ses muscles, jusqu’aux muscles oculaires. On se masse, on baille pour faire circuler liquides et oxygène.
  7. On se repose suffisamment. On veille à avoir un sommeil de qualité dans le noir total, et on surveille sur son stress physique et mental « quand les yeux sont reposés, la vue s’améliore toujours » disait le Dr Bates.

Last but not least, on change son regard par rapport au monde pour retrouver de la souplesse. On apprend à s’émerveiller comme un enfant, excité de découvrir le monde et d’élargir son champ de vision. On développe la conscience que nos yeux sont là pour recevoir des infos et les laisser aller, on lâche prise.

Combien de temps ça prend ? C’est très variable, quelques jours, quelques semaines, quelques mois… Parfois on range ses lunettes dans un tiroir et on les ressort quelques années plus tard. Puis on reprend les choses en main et on les range à nouveau, avec un regard bienveillant sur ces moments où on voit le monde différemment.

Ce weekend, sans lunettes ni lentilles pendant les exercices, j’avais l’impression de devoir faire encore plus d’efforts et que cela me mettait encore plus en tension. Alors qu’en fait, tout réside dans un certain lâcher prise pour détendre les muscles oculaires. Cette phrase m’a fait du bien ce weekend « dites vous que vous voyez parfaitement une image floue ».

Je tiendrai un journal dans les mois à venir pour noter mes évolutions, à suivre…

PS : J’ai pris beaucoup d’autres notes, pour la DMLA, les porteurs de lentilles, etc… N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez d’autres infos !
J’ai volontairement écarté la possibilité d’une opération de la myopie, pour la simple raison que je ne suis pas pour une intervention chirurgicale non nécessaire alors que je suis en parfaite santé 😉

Crédit image : Antuanetto

Commentaires

  1. Bonjour, merci pour votre article ! Pour ma part j’avais une myopie à -8 environ à chaque oeil, ne pouvant plus supporter les lentilles j’ai opté il y 4 ans pour l’opération dont je suis satisfaite en partie car je peux vivre mon quotidien sans correction (j’ai environ 6 à un oeil et 7-8 à l’autre) ma cornée étant fine nous n’avons pas pris le risque d’aller trop loin dans la correction. Pensez-vous que les exercices peuvent fonctionner pour moi ? J’ai l’impression parfois que ma vue baisse encore alors que j’ai 34 ans et que ça devrait être stable…

    • Bonjour Marine ! Merci pour votre message. A priori les exercices semblent être les mêmes quel que soit le niveau de correction. Il y a pas mal d’infos sur le site de l’Art de Voir. Vous pouvez contacter aussi Annie Bohen à l’association elle a conçu les 31 cartes que j’ai achetées (20 €) : association.artdevoir@gmail.com.
      Dans l’idée, il faut réussir à acquérir des réflexes pour stimuler la vue de près, de loin, périphérique etc… en continu sur une base quotidienne mais sans tensions. Pour cela il faut souvent reposer, détendre et lubrifier les yeux (en cillant).
      Je vous souhaite une chouette rééducation et plein de belles choses à voir avec un nouveau regard.
      Excellente journée !
      Anne-Claire

      • Merci de votre réponse ! Je vais regarder tout ça 😉 l’idée de pouvoir améliorer ma vision me séduit bien et puis quoiqu’il en soit ça ne peut pas faire de mal. Bonne soirée !

    • En plus de tous les bons conseils de l’article, penser à porter des lentilles de contact qui ne font qu’un avec l’œil freine la myopie. A 19 ans j’étais déjà à -3. En 40 ans, ma myopie n’est descendue que de 1,5. Et avec la presbytie, la myopie est freinée mais alors… d’autres soucis de vue. 🙂

    • Bonjour Marine,
      Je suis aussi dans ton cas, a -7 de myopie. Les chirurgiens ont acceptés de t’operer ?
      Ta vue s’est stabilisé ?

      Merci à toi

      YasminaB.

    • Bonjour Marine,
      Je viens de lire votre message et comme vous, j’ai été opérée de la myopie. Malheureusement ma vue à baissé à nouveau et j’aimerais savoir si les exercices de rééducation vous ont permis de retrouver une meilleure vue.
      Merci

  2. Je porte mes lunettes uniquement pour la télé et le pc mais ça n’arrange pas grand-chose vu que je travaille sur pc, la plupart du temps =p.
    Mais à l’époque du collège, je portais mes lunettes tout le temps et lorsque j’ai appris à les mettre que pour les écrans, ma vue s’est améliorée de 1 point! Mon ophtalmo n’en revenait et me demandait si les lunettes achetées étaient pour moi. x)

  3. Bonjour,
    Je me demande pourquoi les ophtalmologues ne nous parlent pas de cette méthode. Avez-vous des éléments de réponse/ cette question?
    Merci

    • Anne-Claire Meret : août 28, 2017 at 11:17

      Notre système de santé fonctionne de façon assez binaire : un problème > une solution. Les approches traditionnelles, plus holistiques, comprennent que les causes sont plus profondes et plus globales. J’en ai parlé avec un ophtalmo une fois, elle m’a rit au nez, puis je suis allée voir Pascal Barbey, formé au Canada (non reconnu ici je crois), il est vraiment très bien je vous le recommande même s’il y a beaucoup d’attente !

  4. J’ai suivi une opération de la myopie il y a 10 ans et malheureusement ma vision a de nouveau chuté. Savez-vous si on peut retrouver une vision normale grâce à une rééducation même si on a été opéré de la myopie?
    Merci

    • Anne-Claire Meret : août 28, 2017 at 11:15

      Bonjour Rosy,
      Je vous prie d’excuser mon délais de réponse, j’ai eu des problèmes de spams. J’ai publié un petit « follow up » sur les réseaux sociaux récemment :

      Voilà 9 mois que j’ai lâché mes lentilles et que j’ai entrepris une rééducation de ma myopie installée depuis 20 ans. J’ai senti que c’était le moment ????
      ????Je suis allée à un super congrès de la vision et j’ai acheté des lunettes à trous,
      ????J’ai fait plusieurs séances avec une fabuleuse orthoptiste-psychothérapeute (Ghislaine Delaage à Paris),
      ???? J’ai rencontré Pascal Barbey ophtalmo-holistique (plusieurs mois d’attente, auteur de plusieurs ouvrages dont « Les yeux, messagers de nos émotions »),
      ????J’ai fait des rdv en micro-kiné (Jerôme Lota, cabinet de Ledru Rollin),
      ????J’ai pratiqué des exercices à la maison et pris quelques compléments alimentaires…
      Je suis HYPER motivée !
      Ma douce collègue naturopathe Leila Nasri m’a aussi beaucoup inspirée, elle est parvenue à se séparer de ses lunettes.

      ???? Bilan : j’ai récupéré 0,75 en 7 mois (-3,5 à -2,75). Je suis partie en voyage avec de nouvelles lunettes de vue + solaires (merci Lunettespourtous ????). J’ai aussi appréhendé le flou… je peux faire un petit tour sans lunettes (avant c’était impensable).

      ⚠ Par contre, j’ai eu beaucoup de tensions dans le cou car « j’essayais de voir sans lunettes », j’ai un super collègue kiné qui m’a bien aidée ????

      Et maintenant ? Je pense que je peux gagner encore des dixièmes si je passe moins de temps derrière l’ordinateur et que je prends suffisamment le soleil. Je ne sais pas encore si je verrai un jour parfaitement sans lunettes (avançant en âge la presbytie peut aider ????) mais je suis heureuse d’essayer…

  5. Je vois que vous n’avez pas continué votre journal/ votre vision. Est-ce que votre vue s’est améliorée depuis octobre 2016?
    Merci pour votre retour…

  6. Bonjour Anne Claire,

    Je pense que ces actions peuvent être préventives mais lorsqu’on a une myopie de 10 dioptries…il est impossible de vivre sans lunettes. Que pensez vous des opérations au laser ?
    Bonne journée,

    • Anne-Claire Meret : août 28, 2017 at 11:12

      Bonjour Priscillia,
      Merci pour votre message, je vous prie de m’excuser pour le délai de réponse (problèmes de spams). Ces actions sont préventives mais pas seulement, je vous invite à vous rapprocher des orthoptistes spécialisés. Je pense que les opérations au laser sont fabuleuses lorsque c’est vraiment nécessaire, et que la médecine offre des possibilités chirurgicales vraiment intéressante, il faut simplement peser le bénéfice risque pour soi avant de se lancer. Excellente journée !

  7. Elsa louloute : avril 27, 2017 at 3:34

    Tu prends des chemins incroyables et je suis émerveillée de tout ce que tu nous fais découvrir. Jamais je n’aurais pensé qu’on puisse laisser tomber ses lunettes/ses lentilles ! Comme quoi on a vraiment besoin de se déconstruire sur plein de sujets 🙂 Merci !

  8. J’ai une théorie qui me laisse penser que là myopie est due à l’affectation d’un démon. Tous les humains sont affectés par des démons qui peuvent causer le stress, des peurs, mais aussi des problèmes physiques. J’ai eu cette révélation en regardant la chaîne sur YouTube Emanuel TV qui procèdent à des MILLIERS de guérison spontanée, qu’on peut qualifier de miracles.
    Cela inclu des gens presque aveugles qui d’un coup se mettent à revoir parfaitement… des gens qui peuvent de nouveau marcher, etc…

    Je dois dire que ma myopie a débutée au même âge ou j’ai commencé à regarder devenir addict à la pornograhie. Or, j’ai pu constater que la myopie pourrait être lié à cela, ou au fait d’avoir des regards et pensées déplacées vis à vis du sexe opposé. C’est une théorie qui n’exclue pas celle de cette article, à savoir qu’on peut être myope physiquement, reflet d’une myopie allégorique dans le monde.

    Aujourd’hui j’ai guérit à 100% cette addiction, mais j’ai encore de fortes énergies à combattre en moi dans le domaine de ce que peut provoquer un clip de Minaj en moi quand son clip passe par inadvertance pendant que je suis chez le coiffeur ^_^…

    Donc, j’essaye de guérir ma myopie de façon spirituelle… La vérité est sans doute à mi chemin mais ne négligez pas le point que j’ai abordé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire les articles précédents :
Devenir naturopathe, pourquoi ? Et quels débouchés ?

Naturopathe depuis 1 an, je suis diplômée de l’école parisienne Isupnat et de la fédération Fenahman, qui réunit quelques-uns des grands instituts de formation français. Bilan et rapport d’émerveillement à destination de celles ceux qui se posent des questions.

Fermer